Bibliothèque Claire-Martin

Fermée temporairement

Réouverture des bibliothèques municipales

La bibliothèque sera fermée au cours des prochains jours afin de préparer la réouverture.

En savoir plus

Coordonnées

755, rue Saint-Jean
Québec (Québec)
G1R 1R1
Téléphone : 418 641-6798
Courriel : courrier@bibliothequedequebec.qc.ca

Carte interactive Google Maps

  • WiFi Gratuit
  • Endroit accessible aux personnes à mobilité restreinte

Comment se rendre

  • Transport en commun

    Parcours 807

  • Vélo

    Support à vélo sur le trottoir

  • Stationnement

    Stationnement payant dans la rue

Espaces de travail et ordinateurs

Nombre de places assises 44
Nombre de postes Internet 11
Salles de travail individuel Non

Collections spécialisées : collection en espagnol et histoire locale.

Utilisation sur place

  • Chute à documents
  • Coin café
  • Impression, photocopie, numérisation
  • Jeux de société pour enfants
  • Piano électronique
  • Ordinateurs
  • WiFi

Renseignements supplémentaires

Cette bibliothèque a été inaugurée le 27 mai 1980.

Ancienne église anglicane St. Matthew

La bibliothèque Claire-Martin est située dans l'ancienne église anglicane St. Matthew, à côté d'un parc urbain anciennement associé à l'église. Il s'agissait du cimetière St. Matthew en fonction de 1772 à 1860. Plusieurs personnages célèbres de l'histoire de la communauté anglophone du Québec sont inhumés à cet endroit.

Lors du grand incendie de 1845, le temple de 1822 a été détruit pour être reconstruit en 1848 dans un style néogothique. Le bâtiment, tel qu'on le connaît aujourd'hui, date du début du XXe siècle.

Les vitraux (datant de la deuxième moitié du XIXe siècle), la chaire et les fonts baptismaux en marbre, le choeur et l'autel ont été précieusement conservés. Un carillon à huit cloches se trouve au sommet de la tour.

L'édifice a été classé monument historique en 1976 par gouvernement du Québec et acheté en 1979 pour la somme symbolique de 1 $ par la Ville de Québec afin d'y aménager une bibliothèque. La bibliothèque Saint-Jean-Baptiste a ouvert ses portes en mai 1980. Une œuvre d'art de l'artiste Marcel Jean portant le titre « La mémoire et la mer » a été intégrée au bâtiment lors d'importants travaux en 1999. En juin 2017, elle a été renommée bibliothèque Claire-Martin lors de sa réouverture après des travaux de rénovations et de réaménagement fonctionnel.


L'église St. Matthew, ici vers 1900, conservera jusqu'en 1954
une couverture d'ardoise polychrome, remplacée depuis
par un revêtement de cuivre.
BAnQ-Q; photographie Livernois; P560, S1, P001066,01.
Portrait de Claire Martin

Biographie de Claire Martin

(1914-2014)

Claire Montreuil voit le jour à Québec. Après des études chez les Ursulines de Québec et les soeurs de la congrégation de Notre-Dame de Beauport, elle travaille comme secrétaire puis dans les années quarante, comme speakerine à CKCV (Québec), à CBV (Québec) et à CBF (Montréal). C’est à cette époque qu’elle adopte le nom de sa mère, Martin. Après son mariage avec Roland Faucher en 1945, elle s’installe à Ottawa, où elle fait de la traduction avant de publier un premier recueil de nouvelles, en 1957.

Son roman Doux amer, publié en 1960, est l’un des finalistes du prix Fémina. Claire Martin atteint la notoriété avec la publication de ses mémoires parues en 1965 et 1966, sous le titre Dans un gant de fer. Une œuvre qui lui vaut aussi le Prix de la Province de Québec, le Prix Jean Hamelin et le Prix du Gouverneur général du Canada. En 1984, Claire Martin revient s'installer en permanence à Québec. Elle poursuit sa carrière d’écrivaine en publiant deux autres recueils de nouvelles et d’autres romans, dont Le Feu purificateur, sorti alors qu’elle a 94 ans.