Critiques d'Oshan 3

Voici une critique écrite par Oshan, membre du club.

Toi aussi tu veux publier des textes ? Envois les moi par courriel chiendelisard@bibliothequedequebec.qc.ca 

Tu veux participer à la fête de clôture et courir la chance de gagner des prix merveilleux ? Réserve ta place en m'écrivant chiendelisard@bibliothequedequebec.qc.ca 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La femme à la fenêtre par A. J. Finn (Daniel Mallory)

Résumé : Elle a tout vu, mais faut-il la croire ? Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bêtabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russell – un père, une mère et un adorable ado –, qui vient d'emménager en face. Un soir, Anna est témoin d'un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-même de sa raison ?

Opinion : Commençons par dire que ce roman est un de mes romans thriller/psychologique préféré de cette année. Après l’avoir découvert au hasard dans une des étagères d’une librairie, je n’ai pas pu m’arrêter de lire. En fait, je l’ai croquée en moins d’une journée tellement c’est bon!

Je dois quand même être honnête, histoire commence vraiment lentement et on doit attendre quand même une centaine de pages avant que l’incident se produit. Ensuite, ça prendra au moins deux cent pages de plus avant que le «pourquoi» et le «parce que» se voit apparaitre. Donc pour tous ceux qui s’attendent à de l’action dès le début, bah vous devrez un peu tester votre patience. Personnellement, ça ne m’a pas dérangé puisque, car ça représente très bien la vie rythmé et en routine d’Anna.

À part la narration/suspense très lente, le roman possède certainement des qualités et caractéristiques que j’ai appréciées. Comme le personnage principal qui est Anna. On peut le sentir au fur et à mesure du roman que l’auteur a pris soins de créer ce personnage vu le fait qu’Anna est une recluse, plus ou moins antisocial, bouffie par l’alcool et qui certainement possède un passé pas mal troublante. Ce personnage étant vraiment complexe est certainement loin d’être une héroïne, m’a malgré tout grandement  intrigué depuis le tout début.

Une autre chose que j’ai aimée est que ce roman joue avec nos nerfs. Anna est-elle complètement folle (après tout, elle passe son temps à mélanger médicaments et alcool) ou a-t-elle vraiment vu un meurtre ? Plus en avance dans le roman, plus on se perd et on commence à douter d’Anna (ou des fois de la croire) et de même douter de notre propre raisonnement.

Un très bon roman qui nous joue des tours (car oui il y a deux gros punch dans le roman) et qui est fort d’une ambiance sombre. La plume de A.J. Finn n’est pas le plus raffiné, mais très imagé, même quasi-cinématographique. Un roman à ajouter dans votre bibliothèque personnelle.

 

2 commentaires

Vous devez être authentifié pour ajouter un commentaire.